Iridologie


L’iridologie, c’est quoi ?

L’iridologie est une technique qui établit une corrélation entre vos yeux et votre corps. C’est un bilan de votre terrain. Une analyse complète de l’iris pour déceler vos points faibles et vos points forts, pour découvrir vos carences et vos prédispositions héréditaires, le but étant de maintenir votre potentiel vital.


Un peu d’histoire….

Des données archéologiques datent les plus anciennes images d’iris d’environ 3000 ans en Inde et en Chine. Certains papyrus exposés dans les musées égyptiens représentent des prêtres examinant les yeux des pharaons.


Hippocrate, célèbre médecin grec déclarait :

« Tels sont les yeux, tel est le corps ».

Puis vient Paracelse (1493-1541), médecin astrologue commence à changer la perception de l’iridologie. Mais c’est Ignaz Von Peczely (1826-1911) médecin hongrois qui le premier posa les fondements de l’iridologie. On lui doit la 1ère topographie. D’autres médecins de la fin du XIX siècle poursuivent les observations et complètent la topographie irienne. Puis le Dr Léon Vannier (1880-1963), médecin homéopathique en France, utilise l’iridologie et écrit :

« Regarder un iris, reconnaître les signes inscrits, les interpréter en les rapportant aux organes internes ne paraît pas plus mystérieux que l’examen radiologique »

Il publie en 1923 le diagnostic des maladies par les yeux et diffusera cette méthode auprès des homéopathes.


Bernard Jensen va développer l’iridologie au niveau mondial et fondera des écoles. De même, en France, Gaston Verdier crée en 1956 la société d’iridologie. En 1958, Gilbert Jausas livre son traité pratique d’iridologie médicale.

Mais il ne faut pas oublier l’œuvre du Dr René Bourdiol en 1975 avec le traité d’irido-diagnostic. Il dit

« Je n’ai jamais traité un malade d’après ses seules données iriennes. Cependant j’affirme avoir toujours constaté la concordance des signes iridologiques avec l’atteinte morbide somatique réelle. »

André Roux, élève de Gaston Verdier fut un grand vulgarisateur de l’iridologie en France. Il introduit l’iridologie en Naturopathie avec un gros travail de rapprochement entre l’iridologie et les diathèses de Ménétrier.


En Allemagne cette technique est très répandue, en France elle est utilisée par les homéopathes et les naturopathes uniquement.


L’iridologie est basée sur l’examen de la partie colorée de l’œil : l’iris. Il existe une cartographie des organes du corps visible dans l’iris.

Il existe 2 grands types d’œil : les hématogènes pigmentaires (marron) et les lymphatiques fibrillaires (bleu). En observant cette zone de l’œil, riche en informations, l’iridologue dresse un bilan complet des perturbations métaboliques et évalue la capitale santé de chacun. Ne dit on pas que l’iris est le miroir de l’âme ?


Pour résumer :

L’iridologie permet de découvrir forces et faiblesses d’une personne liées ou pas à son hérédité maternelle ou paternelle. Mais aussi découvrir sa vitalité, la répercussion sur ses organes. Cette vitalité se détermine principalement par la qualité de la trame irienne, le relief de l’angle de Fuchs, étude de la pupille, l’équilibre des systèmes nerveux orthosympathique et parasympathique. La qualité des émonctoires. Les différentes toxines sont mises en évidence par une sur-coloration de l’iris pour les colles, l’œil fonce et une décoloration de l’iris pour les cristaux, l’œil s’éclaircit.

C’est donc un bilan de terrain qui sera mis en évidence. Grâce à cette technique on pourra anticiper de troubles aiguës, chroniques ou aider à revitaliser un métabolisme carencé. Il faudra prendre en compte que ce bilan est une aide importante pour le naturopathe.


Prendre rdv au cabinet

1 vue0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Prise en charge par les mutuelles

Aujourd'hui, la naturopathie n’est pas remboursée par la Sécurité Sociale. Cependant, de plus en plus de mutuelles prennent en charge tout ou partie des séances de naturopathie. Renseignez vous auprès